Susanne décide de réaliser son rêve d’enfance en ouvrant Bijoux Concept, un atelier situé dans une bucolique cour intérieure au centre ville de Neuchâtel. Avec l’aide de François, elle imagine un décor plein de fraîcheur aux couleurs pastel. Une paroi vert menthe en arc de cercle, sertie de cinq vitrines au cadre doré, souligne l’architecture des lieux et l’ancien escalier en colimaçon. Un énorme lustre de cristal, offert par un bédouin de Jordanie, scintille de mille feux au-dessus du desk d’accueil. L’entrée est personnalisée par un portail en fer forgé surmonté d’un croissant de lune. Au centre du portail se trouve, aujourd’hui encore, le poinçon de maître de la bijoutière.

Bijoux Concept évolue et intègre les nouvelles technologies. Le décor fait place nette et s’oriente dans un axe rectiligne ou chaque étape du bijou est disposée en une suite logique de blocs: la création, l’atelier et la vente. Les ordinateurs et les imprimantes 3D transitent vers un monolithe noir serti de vitrines au cadre doré en passant par l’atelier et ses outils traditionnels. La séparation entre les blocs est fluide et conduit à un espace de type loft. La succession des lignes horizontales et verticales de l’ensemble est accentuée par un sol pont de navire en bois massif. La touche baroque de ce décor technique est symbolisée par le lustre de cristal suspendu au-dessus du desk d’accueil. Celui-ci est habillé comme le sol et se fond dans ce dernier, devenant ainsi invisible.

Création de Noir-à-porter. Inspirés par le mouvement gothique, leurs voyages à Prague et à Venise, Susanne & François imaginent une ligne de bijoux à tendance baroque contemporaine. On y trouve la prédominance du noir, couleur intemporelle de référence, symbole du raffinement et de la sobriété, de l'élégance et du luxe absolu. Avec une note de nostalgie et de provocation, la collection rappelle les bijoux du 19e siècle. De style new burelesque, ils sont l'accessoire de toute femme désirant affirmer sa personnalité de manière audacieuse, sensuelle et raffinée. Le design, le développement et les prototypes sont entièrement réalisés à Neuchâtel par les créateurs alors que la fabrication est assurée par une manufacture de bijoux.

Radical changement de décor. Susanne & François décident de déménager et partent à la conquête d’une surface qui permettra de prendre un tournant décisif à leur entreprise. Ils s’installent dans la maison Wodey-Suchard, une bâtisse du 19e siècle sise à la Rue du Seyon 5 à Neuchâtel. Ils imaginent alors un décor moderne à l’ambiance baroque. Le sol est rehaussé et donne une sensation de grandeur par rapport au niveau de la rue. Les murs blancs et lisses contrastent avec les murs habillés de tapisserie anthracite au motif floral doré et le desk d’accueil en béton brut s’impose devant un monolithe laqué noir. Une grande table aux pieds en col de cygne laquée noir offre aux clients un espace confortable pour parler de leurs projets. La collection Noir-à-porter trouve enfin sa place dans une vitrine de style baroque, abritée dans une corniche illuminée par deux appliques dorées. Un escalier métallique en colimaçon de style industriel conduit au premier étage où l’atelier a pris sa place.